Archives du mot-clé famille

IVG, CONTRACEPTION : la lutte continue?

sa0019-foetus« En cours de philosophie des garçons de mon lycée ont présenté un exposé         anti-IVG sans que le professeur les          interrompe. Ça m’a choquée. »…               Voilà la phrase par… laquelle LOIRE ATLANTIQUE Magazine, le magazine du département commence son            article intitulé « IVG, CONTRACEPTION: la lutte continue ».http://www.loire-atlantique.fr/…/n…/le-magazine-fr-p1_314847

Ce magazine payé avec vos impôts et distribué dans toutes les boites aux lettres du département, présente une série de témoignages et d’opinions très en phases avec le sous-titre de l’article « La lutte continue ».

Bien au-delà de proposer un discours orienté, cet article nie la liberté d’opinion dès la première ligne. Sous couvert de la récente loi sur le délit d’entrave, le discours déversé tout au long de l’article est particulièrement caricatural. Il passe sous silence que l’IVG n’est jamais un acte anodin et que médicalement et psychologiquement il comporte des risques (les risques d’infertilité y sont niés alors qu’un grand nombre d’études démontrent des liens de causalité). Les alternatives à l’IVG sont absentes également.

Les AFC 44 s’élèvent contre l’utilisation militante et trompeuse de l’outil de communication du département et souhaitent rappeler aux ligériens qu’il existe des alternatives à cette « pensée unique ».

Enfin, à propos « d’éducation sexuelle » abordée dans le dossier les AFC rappellent qu’il existe de nombreuses belles propositions pour s’informer et former vos enfants à l’éducation affective et sexuelle sur notre département que vous pouvez retrouver dans notre dossier de septembre 2015 : http://www.afc-44.org/journal-fede-44/

Oui, effectivement, la lutte continue !

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Tumblr

Noël – un mot de notre président

icone_nativite1

Chères familles

A l’approche de Noël, nous          aurions souhaité pouvoir nous réjouir simplement, en famille, et mettre nos soucis de côté pour quelques temps.

Mais l’actualité apporte désarroi et colère et c’est un grand coup de gueule que nous voulons pousser aujourd’hui.

Un grand coup de gueule à l’encontre de l’hystérie idéologique des élus de gauche qui avec les arguments de la plus grande mauvaise foi, comme à leur habitude,  ont décidé de nous forcer à proclamer « bien » ce qui est un mal terrible : l’élimination  d’un enfant dans le sein de sa mère, faisant fi également de la détresse  de la femme avant, pendant et après l’avortement.
Un grand coup de gueule à l’encontre des élus de droite qui sauf rares exceptions courageuses, sont lâches ou complices de leurs comparses de gauche, et se défilent quand il s’agit de défendre la vie à naître, quand ils ne votent pas à l’unisson ces lois mortifères, mortifères pour la vie, et pour les libertés.

Enfin, les dirigeants du Front National ne sont pas en reste qui cherchent de plus en plus à se fondre dans le moule et en viennent à traiter avec mépris et condescendance notre préoccupation essentielle: à savoir le respect du plus faible, ce qui a constitué   les fondements de notre civilisation. Non, le drame de l’IVG n’est pas une chicaya.

Créon, Hérode et Pilate sont toujours au pouvoir!

Et, à nos détracteurs nous disons : Et bien  Oui !!! les AFC assument de s’investir prioritairement dans les débats relatifs à la Défense de la Vie, de la Famille et de l’Education.

Non que nous nous  désintéressions des problèmes sociaux et économiques, mais quelle politique économique et sociale, quelle prospérité peut émerger d’une société qui ne respecte pas l’homme dans sa nature, dans ses débuts et sa fin?  Ce n’est qu’une société bâtie sur le sable.

Les élections de 2017 approchent, sachons nous en souvenir et le faire savoir à ceux qui solliciteront nos voix, et laissons à d’autres les calculs politiciens !  Et souvenons-nous :

« Etre chrétien en politique pour faire une politique qui ne l’est pas ne sert à rien ! » (Pasquin, l’Homme Nouveau du 03/12/2016 ).

Certes il ne s’agit pas d’attendre l’homme politique providentiel,  et d’attendre la restauration d’une chrétienté  sublimée imaginaire. Comme l’évoquait l’Abbé Hervé Grosjean lors de sa venue à Nantes ce printemps, la vie politique est faite de compromis et de négociations. Mais  ne nous trompons pas, quand on négocie, on réfléchit d’abord à ce à quoi l’on tient et ce sur quoi on est prêt de céder du mou. Tout bon commercial sait cela. Mais quand on cède sur l’essentiel, ce n’est plus de la négociation ni du compromis, c’est de l’arnaque, voire de la compromission.

Ce n’est pas pour rien que Notre Saint Père Benoit XVI nous avait donné des repères en listant des points non négociables. Ce qui laisse par ailleurs une belle marge de manœuvre. Ne l’oublions pas !
Et le 22 janvier 2017, nous appelons les familles du département à se mobiliser pour venir très nombreux à la Marche Pour la Vie à Paris, des cars sont prévus depuis Nantes (réservez vos places ici). Nous vous invitons également à relayer leur très juste campagne « IVG Tous Concernés » (plus d’informations ici).  Venez faire entendre  la voix de ceux qui ne s’exprimeront jamais parce qu’injustement empêchés de venir au monde, venez exprimer et affirmer vos valeurs, celles de l’amour, de la vie et de la protection des plus faibles en vous engageant dans les différentes missions liées aux AFC et en faisant adhérer vos proches à nos associations.
Recevez chères familles nos meilleurs vœux de bonheur dans l’attente du Christ qui vient.

Philippe de Château Thierry, président de la fédération des AFC 44

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Tumblr

La TAN supprime le carnet de 10 billets tarif réduit :

tan

Beaucoup d’entre vous nous ont alerté en ce début d’année en constatant que le carnet de billets tarif         réduit de la TAN ( auquel les Familles Nombreuses sont éligibles) n’était plus accessible au guichet ou à           l’automate.

Depuis le 1er janvier 2016 en effet le tarif réduit est disponible exclusivement en adhérant        individuellement à une Formule « Sur Mesure » utilisable avec une carte Libertan (gratuite,       valable 5 ans) ou l’on est prélevé chaque mois de ce qu’on a consommé. Il faut joindre un      bordereau spécifique pour avoir la réduction.

Cette évolution est bien REGRETTABLE car elle complique la vie des familles utilisatrices               occasionnelles qui seront contraintes d’inscrire chaque membre pour bénéficier de leur               réduction. Elle exclut par ailleurs les familles de passage sur Nantes.

En lien avec d’autres acteurs les AFC vont demander à la TAN et à Nantes Métropole le rétablissement de la vente du carnet tarif réduit.

Formule « Sur Mesure » de la TAN

PS : Concernant les tarifs de la TAN, bon à savoir pour une famille il existe un ticket              24h/4 personnes permettant à 4 personnes de voyager en illimité pendant 24h ( ou samedi et dimanche) pour 8€

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Tumblr

Les familles au bord du burn-out fiscal

Communiqué de la CNAFC  du 28 janvier 2016

Un sondage Ifop / AFC exclusif

ras-le-bol-fiscal

Les Associations Familiales Catholiques sonnent l’alerte alors que les réformes de politique familiale pèsent de plus en plus sur les familles : abaissements successifs en 2013 puis 2014 du plafond du quotient familial, réforme du congé parental, mise sous conditions de ressources des allocations         familiales,…
Après avoir déposé un recours devant le Conseil d’État contre le décret d’application de cette        dernière disposition, les AFC ont commandé un sondage exclusif IFOP vérifiant le niveau         d’acceptation de ces réformes et leur impact sur le niveau de vie des familles.
Les résultats de ce sondage exclusif Ifop réalisé du 4 au 7 janvier pour les AFC ont de quoi       inquiéter …
Lire la suite

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Tumblr

Une accusation d’adultère ne salit plus votre réputation !

Communiqué de la CNAFC du 15 janvier 2016

Statue of justicePar un arrêt rendu le 17 décembre 2015, la Cour de Cassation a jugé que compte tenu de l’évolution des mœurs et des conceptions morales, on peut aujourd’hui accuser publiquement quelqu’un de tromper son conjoint sans porter atteinte à son honneur ou à sa considération.
Ainsi la personne accusée à tort d’infidélité conjugale ne pourra plus se défendre car selon notre plus haute juridiction, une telle accusation est négligeable et ne porte pas tort à celui qui en est la victime.
Les AFC tiennent à rappeler que la fidélité est toujours inscrite au Code civil parmi les devoirs et droits respectifs des époux : « Les époux se doivent mutuellement respect, fidélité, secours, assistance. » (art 212). L’imputation de manquer à ces autres devoirs ne porterait pas non plus atteinte à l’honneur et à la considération ? ….
Lire la suite

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Tumblr

Loi Taubira – Recours des AFC devant le Conseil d »Etat

Communiqué des AFC:

« RECOURS DES AFC DEVANT LE CONSEIL D’ÉTAT CONTRE LA LOI TAUBIRA :
L’INTÉRÊT DES ENFANTS EN JEU

La section du Contentieux du Conseil d’État a examiné au cours de la séance publique du 23 novembre 2015 le recours en annulation déposé le 25 novembre 2013 par la Confédération Nationale des Associations Familiales Catholiques (CNAFC) contre les textes d’application de la loi Taubira du 17 mai 2013 instituant le « mariage pour tous » : décret du 24 mai 2013, arrêté du 24 mai 2013 et circulaire du 29 mai 2013.

Le Rapporteur public, Madame Aurélie Bretonneau, a estimé le recours de la CNAFC recevable et noté au passage le caractère tardif du dépôt du mémoire de la Ministre de la Justice, connu seulement le jeudi 19 novembre pour une séance fixée au lundi 23 !

Elle a toutefois écarté les moyens exposés par notre mémoire, notamment la non-conformité aux conventions internationales de protection de l’enfance dont nous avions invoqué la violation : la Convention internationale relative aux droits de l’enfant (CIDE) entrée en vigueur en 1990 et la Convention sur la protection des enfants et la coopération en matière d’adoption internationale (CIPECAI) entrée en vigueur en 1998 , considérant que ces conventions visaient les parents sans préciser s’ils devaient être de sexes différents et pouvaient donc être appliquées dans le nouveau contexte issu de la loi Taubira instituant le mariage et la parentalité entre personnes de même sexe.

Le Conseil d’État doit rendre sa décision d’ici quelques semaines et il est probable qu’il suive les conclusions du rapporteur public, comme il est usuel.

La CNAFC tient toutefois à réaffirmer sa détermination à œuvrer dans l’intérêt supérieur des enfants qui sont durement touchés par cette loi.

Celle-ci les prive du droit fondamental d’avoir son père et sa mère. Elle ignore en conséquence le besoin affectif et éducatif de l’enfant, et surtout la nature même de celui-ci qui est de fonder son existence corporelle, psychologique ou intellectuelle, dans l’amour même de ceux qui l’ont procréé. Ce fondement est à la base de toute sa construction.

Nous ne pouvons cautionner cette violence faite à des enfants et leur refuser de grandir auprès d’un père et d’une mère, en s’inscrivant dans une filiation authentique.

Comme elle l’avait déjà annoncé en juillet 2013 lors du dépôt de son recours au Conseil d’Etat, la CNAFC reste déterminée à préserver le rôle indispensable des parents – père et mère – tel qu’énoncé par l’ONU. Elle utilisera pour cela toutes les voies et moyens disponibles jusqu’à, si nécessaire, porter ce dossier devant le Comité des droits de l’enfant de l’ONU. »

 

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Tumblr

Web-série des AFC – Episode 7: Mon corps, c’est moi

web-série-lucas_et_lea

 

 

 

 

 

 

 

Episode 7 Mon corps, c’est moi
Une vidéo orientée vers la prévention qui à partir des questions de pudeur et d’intimité
prévient contre la pédophilie et la pornographie.

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Tumblr