Archives pour la catégorie Politique Familiale

Colloque Ca†holiques en Action

bandeauWEB

« Il est triste de rencontrer des chrétiens qui ne sont plus le sel de la terre…
parce qu’ils s’en sont remis à l’esprit du monde, c’est-à-dire qu’ils sont devenus mondains.  »
Pape François – Angélus du 31 août 2014

Agir en Catholique dans nos Engagements sociaux, culturels, et politiques ?

Cette journée de conférences et  tables rondes rassemblera de nombreux acteurs engagés nationalement ou localement. Elle permettra de partager nos expériences, favoriser les échanges afin de raviver l’engagement de tous au service du Bien Commun.

————————————– PROGRAMME————————————–

  • 08h30 : MESSE
  • 09h15 – 09h45 : ACCUEIL & CAFE
  • 09h45 – 10h00 : POURQUOI ET COMMENT AGIR ENSEMBLE ? 
    Propos introductif de Bruno de St Chamas, Président d’Ichtus.
  • 10h-10h45 : NOS RAISONS D’ESPERER 
    Conférence plénière par Jean-Marie Le Mené, Président de la Fondation Jérôme Lejeune
  • 11h00 – 12h15 : TABLES RONDES AU CHOIX

 – AGIR AVEC LES ÉLUS LOCAUX –
avec la participation attendue d’élus locaux de différentes familles politiques.

– AGIR POUR L’ÉDUCATION –
avec la participation du Général Vincent Lafontaine (Fondation Espérance Banlieues), Jerôme Laborieux (Professeur agrégé d’Histoire-Géographie), Emmanuel Tranchant (Ancien directeur du Cours Charlier), Hervé Mauduyt (Adjoint de Direction – Lycée/ Prépa de Blanche de Castille), Yann de Cacqueray, (Directeur de Notre Dame d’Orveau)

  • 12h15 – 14h00 : DEJEUNER
  • 14h15 – 15h30 : TABLES RONDES AU CHOIX

– AGIR POUR LA VIE ET LA FAMILLE –
avec la participation de François-Xavier Peres (Alliance Vita)
Emilie de Villeneuve (Teenstar) Côme de Castelbajac (AFC de Nantes),
France de Lantivy (LMPT 44), Marie-Astrid Goldie ( Marraine et Vous)

– AGIR POUR LA CULTURE –
avec la participation de Reynald Secher (Historien, Association Mémoire du futur), Thérèse Monniaux (animatrice culturelle dans une association paroissiale) , François Hélie de La Harie (Association Mémoire de lumière), Eric Picard (Historien intervenant sur Radio Fidélité), Nathalie Avot, (Association Eveil et patrimoine) , Véronique Saint-Loubert Bié (Metteur en scène de la Troupe de la Miséricorde), Sylvie Margottin (Association Apprendre à voir)

  • 15h30 – 16h15 : PAUSE DE 45 min
  • 16h15 – 17h30 : TABLES RONDES AU CHOIX

– AGIR DANS L’ÉCONOMIE –
avec la participation de Mathieu Detchessahar (Professeur à l’Université de Nantes), Jeanfred de Saint Seine ( Société Charier) , Frédéric de Butler (Centre d’Etude des Entreprises), Jean-Michel Maillet (Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens), José Bénédito (Cabinet BENEDITO)

– AGIR AUX PÉRIPHÉRIES –
avec la participation d’ Amaury de Cherisey (Apprentis d’Auteuil), Loïc Luisetto (Lazare), Brigitte Ferry (engagée dans une ONG à Haïti et une association à Nantes), Bernard Duhoo (bénévole dans un service d’insertion), Olivier et Mathilde Motte (volontaires de retour de Madagascar)

  • 17h45 – 18h30 : CLOTÛRE Guillaume de Prémare ( délégué Général d’Ichtus, ancien président de la Manif Pour Tous.
  • 18h30 – 19h30 :  APERITIF

————————————– INFORMATIONS PRATIQUES ————————————–
ADRESSE
Blanche de Castille entrée arrière – 52 Rue Racapé à Nantes.
Parking gratuit en entrant à gauche.
————-
GARDE D’ENFANTS

de 6 mois à 10 ans – assurée par des guides ainées (Libre participation) – déjeuner à prévoir par les parents
————-
DEJEUNER
Inscription proposée dans le formulaire d’inscription au colloque.

Billetterie Weezevent Affiche Catho Action VD

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Tumblr

Réaction des AFC44 à l’entrée d’une association gay à l’UNAF

Suite à l’agrément de l’AGPL (Association des parents et futurs parents gays et lesbiens) par les conseil d’administration de l’UNAF (Union Nationale des Associations familiales), les AFC44 réagissent:

Le 22 mai, l’association des parents et futurs parents gays et lesbiens (APGL) a été agréée par le conseil d’administration de l’Union nationale des associations familiales (UNAF), cet agrément ne devenant effectif que lorsque l’APGL sera implantée dans 20 départements.
Cet agrément de l’UNAF n’est qu’une conséquence induite et, malheureusement logique, des effets générés par la loi du 17 mai 2013 ayant ouvert le mariage et l’adoption aux personnes de même sexe,
Ceci étant en anticipant l’annonce de cet agrément avant même l’implantation dans 20 département l’UNAF a semblé vouloir envoyer un « message » sur lequel on peut légitimement s’inquiéter.
En effet, même si l’UNAF (et les UDAF) regroupait jusqu’ici des associations familiales diverses dans leurs actions et principes, ces associations étaient toutes unies par une même fondation universelle: la famille naturelle née de l’union d’un homme et d’une femme, union féconde de génération en génération.
L’agrément de l’APGL amène alors légitiment à s’interroger à l’avenir sur la notion d’union qui motivait jusqu’à ce jour l’action de l’UNAF et des UDAF.
Dans un récent entretien au magazine Famille Chrétienne, Jean-Marie Andrès, président de la Confédération Nationale des AFC a parlé à ce sujet d’un véritable défi, rappelant la différence ontologique entre l’union d’un homme et d’une femme, et celle de deux personnes de même sexe.
Dans ce contexte, si la nécessité de poursuivre notre action dans de telles structures n’est pas remise en cause à ce jour compte tenu de la place que nous y occupons et des liens historiques et souvent amicaux que nous y avons bâtis, les modalités de notre participation au sein de l’UNAF et de l’UDAF en seront fort probablement changées.
C’est un défi supplémentaire à relever.

Entretien de Jean-Marie Andrès à Famille Chrétienne

Réaction des AFC44 en pdf: courrier sur agrément AGPL

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Tumblr

Les réponses des candidats aux 7 questions des AFC

Le 9 mars, la Fédération des Associations Familiales Catholiques de Loire-Atlantique interrogeait tous les candidats aux Départementales des 22 et 29 mars.

Cette action a été menée par les AFC 44 pour permettre à ses 1250 familles adhérentes, soit potentiellement 4000 personnes en âge de voter, de mieux connaitre chaque candidat et surtout ses intentions vis à vis des 7 points évoqués :

  1. Accueil de la Vie et Soutien mère en difficulté
  2. Adoption
  3. Promotion de l’idéologie du Genre, de la PMA, de la GPA
  4. Neutralité des Interventions dans les collèges
  5. Enseignement Catholique
  6. Subventions Culturelles et Hellfest
  7. Soins Palliatifs

Ces questions ne sont bien sûr pas exhaustives, et certaines thématiques très importantes n’y figurent qu’indirectement (comme par exemple la solidarité et la précarité, ou encore la problématique de la dépendance pour nos aînées). Mais c’est en revanche sur ces questions que le consensus est le moins large et que la transparence des positions est importante.

Vous trouverez le détail des questions posées  ici . Chaque question était précédée d’une mise en contexte contenant des liens vers d’autres sites permettant de préciser la problématique de la question.

Les résultats obtenus sont les suivants :

Tableau suivi réponse 7 questions

Ces élections se faisant sous le format de binôme, l’engagement des 2 membres d’un même binôme offre une plus grande cohérence.

Certaines formulations de réponses apportent des nuances ou donnent des précisions instructives sur les motivations des candidats qu’un tableau synthétique peine à exprimer. Nous vous invitons à découvrir les réponses détaillées des candidats cliquez sur les liens ci dessous

Nantes 1 – Democratie44 – AS.Guerra_X.Fournier Lire la suite

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Tumblr

7 questions aux candidats aux Départementales 2015

La Fédération des Associations Familiales Catholiques de Loire-Atlantique sollicite les candidats aux départementales au nom des 1250 familles adhérentes de notre département pour leur faire part des préoccupations des familles de notre département .departementales 2015

Par ces sept  questions ci-après développées, non exhaustives, nous espérons pouvoir éclairer les familles sur la politique qu’ils envisagent de soutenir si ils sont élus.

Les réponses seront publiés le mardi 17 mars avant minuit.

Question N°1 – Accueil de la Vie / Soutien mère en difficulté

 Le Conseil Général finance sur notre département 6 Centres de Planification et d’Éducation Familiale (CPEF) dont 1 est tenu par l’association du Planning Familial. Des enquêtes ont démontré que ces centres – tout particulièrement ceux confiés au Planning Familial – portent souvent une vision militante pro avortement – héritée de leur histoire – et aident peu ou pas les femmes enceintes faisant le choix de garder leur enfant.

1.1 Etes-vous prêt dans votre potentiel futur mandat de conseiller départemental à œuvrer pour faire évoluer les outils de communication et la formation des employés de ces Centres pour encourager et accompagner les femmes qui souhaitent garder leur enfant ?

1.2 Etes vous prêt dans votre potentiel futur mandat de conseiller départemental à soutenir financièrement des initiatives – actuellement en projet et soutenues par les AFC – d’accueil et de soutien à des femmes enceintes en difficultés financières et morales?

Question N°2 – Adoption

Lors de l’inauguration du Centre LGBT à Nantes en février 2012, le président du Conseil Général a exprimé son volontarisme au sujet des agréments en vue de l’adoption pour les couples de même sexe. (Ici à partir de 1’04) 

Vous engagez vous dans votre potentiel futur mandat de conseiller départemental à veiller à ce que les dossiers de demandes d’adoption soient examinés sans idéologie aucune, dans le respect des personnes et de l’intérêt supérieur de l’enfant qui implique qu’il puisse disposer de la complémentarité d’un père et d’une mère pour son éducation, développement et son équilibre?

Question N°3 – Promotion de l’idéologie du Genre, de la PMA, de la GPA

En ce mois de mars dans le département a lieu une campagne de communication sur les discriminations – soutenue entre autres par le Conseil Général. L’édition 2014 de cette campagne annuelle de sensibilisation intégrait des ateliers à destination des enfants faisant la promotion de l’idéologie de genre ( Ici page 15)

Vous engagez vous à veiller à ce que le Conseil Départemental n’apporte aucune aide, financière, matérielle ou logistique aux associations ou campagnes de communication promouvant explicitement ou implicitement l’idéologie de l’indifférenciation sexuelle, la Gestation Pour Autrui ou la Procréation Médicalement Assistée sans père (deux pratiques interdites par la législation française)?

Question N°4 – Neutralité des Interventions dans les collèges

Sur notre département des associations sont agréés pour intervenir dans les établissements scolaires pour lutter contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle et passent des messages qui outrepassent très largement la mission d’instruction que les parents confient à l’école.

4.1 Vous engagez vous dans votre potentiel futur mandat de conseiller départemental à veiller à ce que les organismes et personnes habilitées par le Conseil Départemental à intervenir dans les collèges publics respectent la neutralité de l’enseignement?

4.2 Vous opposerez vous à tout soutien du Conseil Départemental ou d’un de ses organismes, qu’il soit financier, matériel ou logistique, à toute organisation promouvant l’idéologie du genre en milieu scolaire?

Question N°5 – Enseignement Catholique

En Loire-Atlantique, les collèges de l’Enseignement Catholique scolarisent près de 40% des effectifs et les parents – premiers et principaux éducateurs des enfants – sont particulièrement attachés à leur liberté de choisir les particularités éducatives qui y sont proposées. Le Conseil Général a la possibilité de soutenir les investissements requis pour leurs mises aux normes, les rénovations ou leurs travaux de développement.

 Afin de reconnaître le rôle essentiel que tiennent ces collèges dans notre département, êtes-vous prêt dans votre potentiel futur mandat de conseiller départemental à les accompagner financièrement et administrativement pour leur permettre de tenir leur rôle et de se développer au profit des collégiens qui leur sont confiés ?

Question N°6 – Subventions Culturelles / Hellfest

D’importantes subventions sont versées par le département au bénéfice d’associations culturelles dont les objectifs paraissent très éloignés de la défense de l’intérêt général et du vivre-ensemble. Par exemple, le soutien financier au festival  Hellfest -qui programme régulièrement des groupes faisant la promotion de l’anti-christianisme, du satanisme et de l’occultisme quand l’actualité fait état d’une explosion du nombre d’actes de profanation de sépultures et d’édifices religieux – est particulièrement déplacé voir blessant, d’autant plus quand les soutiens proviennent de fonds publics

Êtes-vous prêt dans votre potentiel futur mandat de conseiller départemental à supprimer les subventions aux associations culturelles allant à l’encontre de l’intérêt général et faisant la promotion de la violence ou du communautarisme ?

Question N°7 – Soins Palliatifs

Le Conseil général a dans ses missions l’aide aux personnes handicapées et âgées. Cette mission est connexe de la question de l’accès aux soins palliatifs qui renvoie au débat très actuel sur la fin de vie. La France et tout spécialement notre département ( voir ici ) est très en retard sur le développement des soins palliatifs. Comme certains départements l’ont montré (exemple ici) le Conseil Général peut avoir une impulsion décisive sur le développement des soins palliatifs sur le département notamment en soutenant et accompagnant les réseaux associatifs qui œuvrent dans ce domaine.

Êtes vous prêts dans votre potentiel futur mandat de conseiller départemental à soutenir financièrement et moralement le développement des soins palliatifs sur notre département?

cropped-logo_AFC20131.png

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Tumblr

Politique Familiale : L’AFC de Nantes écrit à son maire

Le dernier Conseil Municipal de Nantes du 30 janvier a été l’occasion d’aborder la question de la politique familiale suite à une intervention sur le budget attribué pour accompagner les associations œuvrant dans le domaine de la Famille et la « parentalité »  jugé trop faible.

L’AFC de Nantes profite de ce débat sur la politique familiale pour écrire au maire de Nantes.

Lettre au maire de Nantes sui...l Municipal du 30 janvier

 

Lettre au maire de Nantes sui...l Municipal du 30 janvier 2_2

 

 

En pdf Lettre au maire de Nantes suite au Conseil Municipal du 30 janvier

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Tumblr

Familles Plumées: Non à l’enterrement de la Politique Familiale

Comme dans plus de 50 villes de France, près de 350 personnes se sont rassemblées devant la préfecture de Nantes ce dimanche après-midi à l’appel du collectif des Familles Plumées de Loire-Atlantique.

La fédération des AFC de Loire-Atlantiques était l’une des 4 associations familiales avec la CFTC à  dénoncer la « casse programmée » de la politique Familiale : baisses successives du quotient familial depuis 2 ans, amputation d’un an du congé parental et surtout modulation des allocations familiales prévue dans le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale de 2015 (PLFSS 2015) actuellement en discussion au Parlement.

Le président de l'AFC de Nantes s'exprimant

Le président de l’AFC de Nantes s’exprimant au côté de la présidente de Familles de France et du représentant de la CFTC

Après les interventions, nous avons symboliquement procédé à « l’enterrement de la politique familiale » mise en œuvre par la majorité en déposant des roses et recouvrant de terre le cercueil de la Politique Familiale.

Familles Plumées 23nov - photo 2Familles Plumées 23nov 6

Le communiqué de Presse:

CP – Familles plumées – 23nov 17h30

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Tumblr

Manif des « Familles Plumées » ce dimanche 23 novembre à Nantes

familles pluméesNantes le 19 novembre 2014

 

 

 

Communiqué du Collectif  « Familles Plumées » de Loire-Atlantique*

La modulation des allocations familiales brise la solidarité nationale

Nous, syndicats et associations familiales de Loire Atlantique alertons les citoyens de notre département sur le projet de modulation des allocations familiales prévu dans le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale de 2015 actuellement en discussion au parlement.

Conditionner les allocations aux ressources ouvrirait une brèche et constituerait une grave rupture historique dans les principes de solidarité qui fondent l’assurance sociale et notre Pacte républicain.

Si aujourd’hui seules les familles dites « aisées » seraient touchées, qu’en sera-t-il demain ? A partir du moment où un seuil est fixé, qu’est-ce qui empêchera plus tard de l’abaisser ? Après les allocations familiales ce sera l’universalité de notre système d’assurance maladie, qui sera interrogée.

Les allocations familiales ne sont pas un instrument de redistribution mais une aide à la famille et à la démographie. C’est notamment grâce à elles que la France à une situation démographique plus enviable que celle de certains de nos voisins européens.

Nous interpellons solennellement les élus de notre département de quelques soient leur bord politique afin qu’ils se mobilisent pour faire barrage à cette proposition nocive à la cohésion nationale.

 Nous appelons à un rassemblement des « Familles Plumées » le dimanche 23 novembre  devant la préfecture de Nantes de 15h à 16h pour une action symbolique.

 *Les Signataires

 Marie-Thérèse Riaud, Présidente de l’ADPF– Association des Parents Aux Foyer

 Jean-François Williatte, Président de la Fédération de Loire Atlantique des AFC -Associations Familiales Catholiques

 Herve Picroyer, Président de l’AVLA – Association des Veufs de Loire-Atlantique

 Sébastien Alix, Président de l’Union départementale de Loire Atlantique de la CFTC – Confédération Française des Travailleurs Chrétiens

 Françoise de Portzamparc Williamson, Présidente de la Fédération de Loire Atlantique de Familles de France et Présidente de Vive La Famille/Familles de France à Nantes

Les Familles Plumées de Loire Atlantique sur facebook

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Tumblr

HALTE A LA CASSE DE LA POLITIQUE FAMILIALE !!!

20141113_Famille_Solidarite_LimiteeVous le savez, le Gouvernement a décidé, une fois de plus, de porter atteinte aux familles avec la réforme des allocations familiales. Cette nouvelle mesure s’ajoutant à la réforme du congé parental et à la baisse du quotient familial, marque un tournant historique pour notre pays en matière de politique familiale (voir http://www.lefsl.org/ « Les mesures »).

Il n’est pas possible de rester sans rien faire ! Et il n’est pas trop tard, cette réforme est en discussion au parlement !

Les familles souhaitent MAINTENANT se faire entendre du Gouvernement. Plusieurs organisations, syndicats, associations dont les Associations Familiales Catholiques s’unissent pour agir.

Les AFC de Loire-Atlantique vous appellent à 3 actions concrètes :

  • Relayez par mail et sur les réseaux sociaux la CAMPAGNE D’INFORMATION GRAND PUBLIC « LE F$L » portée par différentes associations et syndicats, dont la Confédération des Associations Familiales Catholiques: pour cela, rendez vous sur: WWW.LEFSL.ORG
  • Signez la pétition à François Hollande et Ecrivez à vos députés avec les modèles proposés par http://lesfamillesplumees.fr
  • Participez au rassemblement des « FAMILLES PLUMEES » le DIMANCHE 23 NOVEMBRE 15H DEVANT LA PREFECTURE DE NANTES ! Une action symbolique y sera organisée.

Pour aller plus loin :
Comprendre en quelques minutes les conséquences de la mise sous conditions de ressources des allocations familiales.
Comprendre en quelques minutes les conséquences de la réduction du quotient familial

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Tumblr

NON à une politique qui menace la famille

La CNAF communique

Une ligne rouge a été franchie avec l’annonce de la fin du principe d’universalité, fondement même de la politique familiale et de tout le système de la sécurité sociale.C’est pourquoi la défense de la politique familiale doit être portée par tous les français !

De nombreuses actions ont été entreprises : rapprochement avec d’autres associations familiales et des syndicats, envoi d’un courrier d’alerte et d’information à tous les députés et sénateurs, élaboration d’une campagne de communication visant à mobiliser l’opinion publique et organisation d’une journée de mobilisation le 16 novembre. Les AFC ne pouvaient pas se contenter de publier un communiqué de presse.

Alors que le Sénat a entamé ce lundi 10 novembre l’examen du projet de loi de financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) pour 2015, qui prévoit la modulation des allocations familiales en fonction des revenus, les AFC rappellent à chacun de se mobiliser le dimanche 16 novembre pour alerter et faire comprendre aux Français tournant – et le risque – historique que le gouvernement fait prendre à la politique familiale et du même coup aux assurances chômage et maladie, à la retraite par répartition et donc la compétitivité de la France.

Lors de cette journée, plusieurs actions seront réalisées sur tout le territoire, en lien notamment avec la CFTC :

  • des distributions de tracts dans chaque ville,
  • des guichets d’information dans les lieux passants,
  • des manifestations plus classiques.

Ces actions seront déployées par une campagne de communication qui démarrera dès le jeudi 13 novembre.

Pour nous suivre et nous contacter : Twitter et Facebook  et osp@afc-44.org

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Tumblr

Les AFC portent la voix des familles qui disent « non » aux atteintes au Quotient Familial

Image 7Communiqué de presse

Le Gouvernement a diminué à deux reprises le quotient familial.

Mais finalement, de quoi parle-t-on ? D’une niche fiscale ? D’allocations ?

Dans un contexte où la politique familiale est de moins en moins lisible, il n’est pas évident de s’y retrouver. Le quotient familial est un sujet souvent mal connu et complexe. C’est pourquoi, dans le cadre de son action de Politique Familiale, les AFC ont décidé de publier une vidéo sur la question.

Cette animation proposée par les AFC explique de manière pédagogique pourquoi et comment le quotient familial permet de prendre en compte la capacité contributive des familles, principe constitutionnel inscrit par ailleurs dans la déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen : Art. 13. « (…) une contribution commune est indispensable : elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés. »

Diminuer le quotient familial, c’est dégrader la prise en compte de la capacité contributive de chaque famille.

La famille a besoin d’être soutenue et encouragée : le quotient familial n’est ni une niche fiscale, ni un « avantage familial » ! 

Pour aller plus loin :

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Tumblr