Les réponses des candidats aux législatives

Vignettes_élections_pour_Home_Site_AFCComme pour les dernières élections ( Municipales, Européennes, Départementales, Régionales) les AFC 44 sont  allées à la rencontre des candidats aux législatives pour connaitre leurs positions et convictions sur les sujets qui sont au cœur de l’engagement de nos associations.

Voici le  courrier  que nous avons envoyé aux candidats.

Les réponses classées par circonscription :

Notre synthèse des réponses dans une édition spéciale du journal des AFC 44

Retrouvez ici les propositions et les réponses des candidats à l’élection présidentielle à la Confédération National des AFC.

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Tumblr

Présidentielles 2017, un mot de notre président

Chers Amis

Les AFC n’ont pas vocation à donner des consignes de vote, nous ne l’avons pas fait pour les précédents suffrages ni pour le premier tour, et nous ne le ferons pas pour celui-ci. Nous avons certes chacun, individuellement, nos convictions au sein du conseil d’administration de la fédération de Loire Atlantique, mais nous ne voulons pas nous  arroger le droit de déterminer à la place de nos adhérents ce que chacun doit faire, et nous n’avons de toute façon aucun pouvoir pour le faire. A chacun donc, de prendre ses responsabilités !

A contrario, nous avons toujours travaillé à éclairer nos adhérents sur les positions des candidats, notamment au regard des éléments de discernements que le Pape Benoît XVI avait exposé dans un discours du 30 mars 2006, les fameux principes non négociables :

« En ce qui concerne l’Église catholique, l’objet principal de ses interventions dans le débat public porte sur la protection et la promotion de la dignité de la personne et elle accorde donc volontairement une attention particulière à certains principes qui ne sont pas négociables. Parmi ceux-ci, les principes suivants apparaissent aujourd’hui de manière claire:

  • la protection de la vie à toutes ses étapes, du premier moment de sa conception jusqu’à sa mort naturelle;
  • la reconnaissance et la promotion de la structure naturelle de la famille – comme union entre un homme et une femme fondée sur le mariage – et sa défense contre des tentatives de la rendre juridiquement équivalente à des formes d’union radicalement différentes qui, en réalité, lui portent préjudice et contribuent à sa déstabilisation, en obscurcissant son caractère spécifique et son rôle social irremplaçable;
  • la protection du droit des parents d’éduquer leurs enfants.

Ces principes ne sont pas des vérités de foi, même si ils reçoivent un éclairage et une confirmation supplémentaire de la foi; ils sont inscrits dans la nature humaine elle-même et ils sont donc communs à toute l’humanité ».


Le Pape Benoît XVI les avait  également rappelés dans l’exhortation apostolique Sacramentum Caritatis (22 février 2007) au paragraphe 83 :
« Cela vaut pour tous les baptisés, mais s’impose avec une exigence particulière pour ceux qui, par la position sociale ou politique qu’ils occupent, doivent prendre des décisions concernant les valeurs fondamentales, comme le respect et la défense de la vie humaine, de sa conception à sa fin naturelle, comme la famille fondée sur le mariage entre homme et femme, la liberté d’éducation des enfants et la promotion du bien commun sous toutes ses formes.

Ces valeurs ne sont pas négociables.

Par conséquent, les hommes politiques et les législateurs catholiques, conscients de leur grave responsabilité sociale, doivent se sentir particulièrement interpellés par leur conscience, justement formée, pour présenter et soutenir des lois inspirées par les valeurs fondées sur la nature humaine. Cela a, entre autres, un lien objectif avec l’Eucharistie (cf. 1 Co 11, 27-29).

 Les Évêques sont tenus de rappeler constamment ces valeurs; cela fait partie de leur responsabilité à l’égard du troupeau qui leur est confié. »

 

Il est de bon ton aujourd’hui  dans divers milieux catholiques de relativiser ces points qui deviennent de facto « négociables » au regard d’autres points plus conjoncturels : politique économique, fiscale, sociale, migratoire…

Mais si on en vient à considérer qu’il n’y a pas fondamentalement de nature humaine, qu’un embryon peut-être éliminé, trafiqué, qu’il n’y a pas vraiment d‘homme ou de femme, ou qu’un homme peut-être une femme et vice versa, que tout est famille ou que la famille n’est rien, ce qui revient au même, que lorsqu’on est vieux et (ou) malade, il vaut mieux en finir, que l’homme est un être éthéré, sans racine, sans patrie car « citoyen du monde »…

En synthèse si on considère qu’il n’y pas de vérité sur l’homme, alors on bascule dans la dictature du relativisme dénoncée par le même Pape Benoît XVI et tout s’effondre, et l’on a plus grand-chose à espérer pour les autres domaines politiques.

Aujourd’hui nous ne voyons pas de candidat qui réponde intégralement  à ces points non négociables, et donc à court terme, rappelons-nous que la politique est l’art du possible, et tâchons quand même d’identifier quelle vision de l’homme est sous-jacente aux programmes et actions des deux  candidats.

Nous rappelons à ce propos l’excellent travail réalisé par Alliance Vita avant le premier tour de cette présidentielle, repris dans le tableau ci-dessous, et dont vous pourrez retrouver le détail avec les prises de position à l’adresse suivante : http://presidentielle2017.alliancevita.org/.

vita

NB : Le terme de bioéthique utilisé en général pour évoquer ces débats est hélas bien trop réducteur, trop « technique médicale», car il s’agit là finalement des bases anthropologiques, des principes  qui doivent fonder notre société.

La Confédération Nationale des AFC a également travaillé sur ces élections et nous vous invitons à vous y reporter : http://afc-france.org/elections-2017.

Notez enfin que nous travaillons également pour les législatives, pour lesquelles nous avons interrogé les candidats du département et vous ferons sous peu une synthèse de notre travail.

Quoiqu’il en soit, soyons convaincu que le salut de notre pays doit passer par chacun de nous, ce qui ne pourra se faire que par un travail intense, une formation sur des ouvrages de fonds (il convient de ne pas se contenter de quelques blogs d’opinions et de tweets), le courage de quitter tout esprit partisan et de servir là où nous sommes, et surtout la volonté d’une conversion intérieure et une prière confiante.

Le président de la fédération des AFC de Loire Atlantique.

réaction en pdf

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Tumblr

IVG, CONTRACEPTION : la lutte continue?

sa0019-foetus« En cours de philosophie des garçons de mon lycée ont présenté un exposé         anti-IVG sans que le professeur les          interrompe. Ça m’a choquée. »…               Voilà la phrase par… laquelle LOIRE ATLANTIQUE Magazine, le magazine du département commence son            article intitulé « IVG, CONTRACEPTION: la lutte continue ».http://www.loire-atlantique.fr/…/n…/le-magazine-fr-p1_314847

Ce magazine payé avec vos impôts et distribué dans toutes les boites aux lettres du département, présente une série de témoignages et d’opinions très en phases avec le sous-titre de l’article « La lutte continue ».

Bien au-delà de proposer un discours orienté, cet article nie la liberté d’opinion dès la première ligne. Sous couvert de la récente loi sur le délit d’entrave, le discours déversé tout au long de l’article est particulièrement caricatural. Il passe sous silence que l’IVG n’est jamais un acte anodin et que médicalement et psychologiquement il comporte des risques (les risques d’infertilité y sont niés alors qu’un grand nombre d’études démontrent des liens de causalité). Les alternatives à l’IVG sont absentes également.

Les AFC 44 s’élèvent contre l’utilisation militante et trompeuse de l’outil de communication du département et souhaitent rappeler aux ligériens qu’il existe des alternatives à cette « pensée unique ».

Enfin, à propos « d’éducation sexuelle » abordée dans le dossier les AFC rappellent qu’il existe de nombreuses belles propositions pour s’informer et former vos enfants à l’éducation affective et sexuelle sur notre département que vous pouvez retrouver dans notre dossier de septembre 2015 : http://www.afc-44.org/journal-fede-44/

Oui, effectivement, la lutte continue !

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Tumblr

Les AFC 44 écrivent aux partis en vue des législatives

Lire le post des réponses ici

Comme pour les dernières élections ( Municipales, Européennes, Départementales, Régionales) les AFC 44 vont  aller à la rencontre des candidats aux législatives pour connaitre leurs positions et convictions sur les sujets qui sont au cœur de l’engagement de nos associations.

Voici le courrier que nous avons envoyé aux responsables de fédération pour la Loire-Atlantique des principaux partis, en attendant de contacter directement les candidats :

La lettre en pdf

2017 03 01 Legislatives 2017 - lettre au pdt de fede

 

 

 

 

2017 03 01 Legislatives 2017 - lettre au pdt de fede 2

 

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Tumblr

Nantes: Grenier de vêtements 3/4 avril 2017

20160320tractprintemps-été

L’AFC de Nantes organise une vente de vêtements pour la saison printemps/été uniquement (Vêtements d’enfants, de bébé, d’adultes, chaussures, sports, uniformes scouts…et la mercerie (tissu, ruban) et aussi les bijoux fantaisie

Les bénéfices de cette vente iront au profit de la « Maison de Marthe et Marie » (accueil des mères enceintes en difficulté). L’AFC de Nantes est partenaire de ce projet. Vous pouvez nous donner tous vos vêtements (nous aurons la même exigence que pour la vente), nous laisser vos invendus, faire un don.

 

ATTENTION: Les articles proposés à la vente doivent être enregistrés en ligne par leur propriétaire sur http://ventes.afcnantes.org.

Enregistrement des articles jusqu’au samedi 1er avril minuit.

=> Si vous souhaitez déposer des articles pour la vente, merci de suivre les instructions dans le document ci-joint: Mode Emploi

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Tumblr

Noël – un mot de notre président

icone_nativite1

Chères familles

A l’approche de Noël, nous          aurions souhaité pouvoir nous réjouir simplement, en famille, et mettre nos soucis de côté pour quelques temps.

Mais l’actualité apporte désarroi et colère et c’est un grand coup de gueule que nous voulons pousser aujourd’hui.

Un grand coup de gueule à l’encontre de l’hystérie idéologique des élus de gauche qui avec les arguments de la plus grande mauvaise foi, comme à leur habitude,  ont décidé de nous forcer à proclamer « bien » ce qui est un mal terrible : l’élimination  d’un enfant dans le sein de sa mère, faisant fi également de la détresse  de la femme avant, pendant et après l’avortement.
Un grand coup de gueule à l’encontre des élus de droite qui sauf rares exceptions courageuses, sont lâches ou complices de leurs comparses de gauche, et se défilent quand il s’agit de défendre la vie à naître, quand ils ne votent pas à l’unisson ces lois mortifères, mortifères pour la vie, et pour les libertés.

Enfin, les dirigeants du Front National ne sont pas en reste qui cherchent de plus en plus à se fondre dans le moule et en viennent à traiter avec mépris et condescendance notre préoccupation essentielle: à savoir le respect du plus faible, ce qui a constitué   les fondements de notre civilisation. Non, le drame de l’IVG n’est pas une chicaya.

Créon, Hérode et Pilate sont toujours au pouvoir!

Et, à nos détracteurs nous disons : Et bien  Oui !!! les AFC assument de s’investir prioritairement dans les débats relatifs à la Défense de la Vie, de la Famille et de l’Education.

Non que nous nous  désintéressions des problèmes sociaux et économiques, mais quelle politique économique et sociale, quelle prospérité peut émerger d’une société qui ne respecte pas l’homme dans sa nature, dans ses débuts et sa fin?  Ce n’est qu’une société bâtie sur le sable.

Les élections de 2017 approchent, sachons nous en souvenir et le faire savoir à ceux qui solliciteront nos voix, et laissons à d’autres les calculs politiciens !  Et souvenons-nous :

« Etre chrétien en politique pour faire une politique qui ne l’est pas ne sert à rien ! » (Pasquin, l’Homme Nouveau du 03/12/2016 ).

Certes il ne s’agit pas d’attendre l’homme politique providentiel,  et d’attendre la restauration d’une chrétienté  sublimée imaginaire. Comme l’évoquait l’Abbé Hervé Grosjean lors de sa venue à Nantes ce printemps, la vie politique est faite de compromis et de négociations. Mais  ne nous trompons pas, quand on négocie, on réfléchit d’abord à ce à quoi l’on tient et ce sur quoi on est prêt de céder du mou. Tout bon commercial sait cela. Mais quand on cède sur l’essentiel, ce n’est plus de la négociation ni du compromis, c’est de l’arnaque, voire de la compromission.

Ce n’est pas pour rien que Notre Saint Père Benoit XVI nous avait donné des repères en listant des points non négociables. Ce qui laisse par ailleurs une belle marge de manœuvre. Ne l’oublions pas !
Et le 22 janvier 2017, nous appelons les familles du département à se mobiliser pour venir très nombreux à la Marche Pour la Vie à Paris, des cars sont prévus depuis Nantes (réservez vos places ici). Nous vous invitons également à relayer leur très juste campagne « IVG Tous Concernés » (plus d’informations ici).  Venez faire entendre  la voix de ceux qui ne s’exprimeront jamais parce qu’injustement empêchés de venir au monde, venez exprimer et affirmer vos valeurs, celles de l’amour, de la vie et de la protection des plus faibles en vous engageant dans les différentes missions liées aux AFC et en faisant adhérer vos proches à nos associations.
Recevez chères familles nos meilleurs vœux de bonheur dans l’attente du Christ qui vient.

Philippe de Château Thierry, président de la fédération des AFC 44

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Tumblr